farewell tour de france: Bordeaux et le reste

Bordeaux, l'étoile de mon trajet.

Profondément dans les affres de la procrastination, je réalise que ça fait trois mois depuis mon petit tour de france. Heureusement j’ai obtenu l’après-midi congé aujourd'hui dû à une tempête du nord-est qui frappe neigeux Wolfville, donc il semble un bon moment pour se recroquevillent sur le canapé à l’intérieur et écrire quelque chose. Désolée à l’avance (je suis définitivement canadienne!) – j'insiste que ce blog suit les histoires dans l’ordre chronologique, donc je ne vais pas parler de mon déménagement ou mon nouvel emploi jusqu'à ce que le prochain post. Il mérite l'attente, je vous promets! Pour l’instant, je rends encore à mi-décembre, où le dernier message m’a laissé (un peu plus chaud) dans la vallée de la Loire.

Lire la suite

vivant’ sur le bord-el

Je penser J'ai un travail. Je suis la plupart du temps que – J'ai un mail dans ma boîte de réception qui semble suggérer m'a offert un stage, ou stage. Il y a encore une interview à venir, mais il semble que cela est plus pour confirmer les détails que pour vérifier si je suis un meurtrier de hache (Je ne suis pas, je vous promets….Bien que ce soit exactement ce qu'est un meurtrier hache dirait… Oh cher. Personne ne dit aux gens en Alsace à ce sujet.) Il n'y a rien à négocier, vraiment. Tous les stagiaires sont payés le même – un minimum de 500 € par mois (à peu près un mois de loyer à Bordeaux) – et cette offre particulière comprend l'hébergement, c'est donc une très bonne affaire. Je vais vous en dire plus à ce sujet quand je suis sûr que je dois cette stage. Lire la suite