farewell tour de france: Bordeaux et le reste

Bordeaux, l'étoile de mon trajet.

Profondément dans les affres de la procrastination, je réalise que ça fait trois mois depuis mon petit tour de france. Heureusement j’ai obtenu l’après-midi congé aujourd'hui dû à une tempête du nord-est qui frappe neigeux Wolfville, donc il semble un bon moment pour se recroquevillent sur le canapé à l’intérieur et écrire quelque chose. Désolée à l’avance (je suis définitivement canadienne!) – j'insiste que ce blog suit les histoires dans l’ordre chronologique, donc je ne vais pas parler de mon déménagement ou mon nouvel emploi jusqu'à ce que le prochain post. Il mérite l'attente, je vous promets! Pour l’instant, je rends encore à mi-décembre, où le dernier message m’a laissé (un peu plus chaud) dans la vallée de la Loire.

Lire la suite

farewell tour de france: le nord

Vous vous souvenez il y a 15 ans, pour appeler quelqu'un il fallait encore principalement utiliser un téléphone fixe? Visiophonie était juste inventer; Skype a été créé en 2003, en utilisant la technologie peer to peer utilisée par Napster et Kazaa, mais il n’est pas devenu grand public pour une bonne 5 ou 6 ans. Il y a quinze ans, je n'aurais jamais pu imaginer faisant de ma soutenance de master virtuellement (Me défendre? Sont catapultes impliqués? Je ne semblent jamais connaître la bonne terminologie…). J’ai eu des réunions sur Skype, même des entretiens pour des emplois sur Skype. J’avais la possibilité de défendre ma thèse via Skype, plutôt que de voler vers la France, mais toute la technologie dans le monde ne peut pas reproduire l’expérience d’être là, j’ai donc choisi de le faire la manière démodée. Eh bien, le vin virtuel et les sessions d’étude fromage juste n’auraient pas été la même!

Lire la suite

vin ne sert de courir

…ou ce qu’ils disent. Bien qu’il ne se sent pas comme nous sommes remporter des courses comme nous attendre pour les raisins de mûrir. (Le boire, toutefois, est en bonne voie!)

La preuve que nous avons eu beaucoup de pluie cette année; ces données montrent la pluie cette année (en vert) par rapport à la moyenne quinquennale (en gris), ainsi que des gammes de température pour cette année (en jaune) et la moyenne des 5 années (en bleu).

Nous avons eu beaucoup de pluie durant l’été, presque deux fois plus que la moyenne des précipitations au cours d’avril à août. Les températures ont été proches, mais pas aussi chaud, et les jours plus frais ont été un peu plus fréquents que d’habitude ainsi. Heureusement pour nous, Septembre s’avère légèrement plus secs que d’habitude (eh bien, touchez du bois, le mois n’est pas finie!), et nous retenons notre souffle que le temps réussit à tenir bon pour que les raisins mûrissent bien sans maladie. Lire la suite

l'hiver vient

L’autre lien français indéniable avec le vin est de l'autre côté de la frontière, en Québec. Il y a une merveilleuse relation entre Québec et Bordeaux – en fait, j’ai appris davantage sur ce Québec peut offrir après que j’ai déménagé en France, grâce à un circulation d’alcool particulièrement difficile entre les provinces, il y a peu ou pas de représentation dans les magasins du monopole local. Franchement, j'ai pas pensé que c’était même possible de cultiver des raisins au Québec, comme je le pensais (comme la plupart des gens pensent de tout le Canada), qu’il faisait trop froid.

Il y a une belle citation qui est souvent à tort attribuée à Aubert de Villaine de Domaine Romanée-Conti, peut-être en raison de la régularité il s'y réfère:

«Il n’existe pas de vignoble prédestiné, il n’y a que des entêtements de civilisation.» – Pierre Veilletet

«There are no predestined vineyards, there is only the stubbornness of civilization."

Aubert de Villaine, debout devant la Croix emblématique du Domaine de la Romanée-Conti. Comme un pionnier de la viticulture biodynamique, il comprend très bien comment être têtu. Quoi d’autre nous pousse à cultiver des raisins sur les côtes des montagnes raides comme ici dans la Moselle, ou dans les climats chauds, comme ici en Inde?

Lire la suite

affaires du comté

Dans le cas où vous êtes intéressé, la thèse va bien jusque-là… et quand je dis ça je signifie que les entreprises locales sont bien soutenus comme je les visite à utiliser le wifi gratuit et attaquer ma thèse morceau par morceau . Aucun tableaux ou graphiques encore (il est considéré comme un faux pas de tracer les données de quelqu'un d’autre dans une thèse scientifique, Quand on aura son propre dans un avenir proche), je me refamiliarise avec des outils d’analyse statistique j’aurai besoin de comprendre mes résultats futurs.

J’ai besoin de graphiques comme ceux-ci… qui sait quel résultat je pourrais trouver?!

Lire la suite