c’est ma vie maintenant

Je me prépare à emménager à une maison plus permanente, Lorsque je rencontre les voisins qui bavardent dans la longue, allée de gravier à côté.

heure de point à Nouvelle Écosse...seulement un petit peu exagéré…

Nouveau Voisin Dave: “C'est une route très fréquentée.”

Nouveau Voisin Gerald: “Eh oui.”

Moi: “Oh, C'est bien, J'avais vit dans les rues principales de Toronto et de New York… J'suis pas sûr que 'fréquent' pour vous est pareil pour moi.” (*merveilles rétroactivement si ce point est en ma faveur ou pas… je me tais vite-fait*)

NVD: “La route est la deuxième plus fréquentée dans la vallée”

NVD: “Ouai. Le plus fréquenté est route 1.”

Moi: (doucement, pas sûr si ça va me gagner des points…) “C'est là où j'habite maintenant.”

Lire la suite

farewell tour de france: Bordeaux et le reste

Bordeaux, l'étoile de mon trajet.

Profondément dans les affres de la procrastination, je réalise que ça fait trois mois depuis mon petit tour de france. Heureusement j’ai obtenu l’après-midi congé aujourd'hui dû à une tempête du nord-est qui frappe neigeux Wolfville, donc il semble un bon moment pour se recroquevillent sur le canapé à l’intérieur et écrire quelque chose. Désolée à l’avance (je suis définitivement canadienne!) – j'insiste que ce blog suit les histoires dans l’ordre chronologique, donc je ne vais pas parler de mon déménagement ou mon nouvel emploi jusqu'à ce que le prochain post. Il mérite l'attente, je vous promets! Pour l’instant, je rends encore à mi-décembre, où le dernier message m’a laissé (un peu plus chaud) dans la vallée de la Loire.

Lire la suite

farewell tour de france: le nord

Vous vous souvenez il y a 15 ans, pour appeler quelqu'un il fallait encore principalement utiliser un téléphone fixe? Visiophonie était juste inventer; Skype a été créé en 2003, en utilisant la technologie peer to peer utilisée par Napster et Kazaa, mais il n’est pas devenu grand public pour une bonne 5 ou 6 ans. Il y a quinze ans, je n'aurais jamais pu imaginer faisant de ma soutenance de master virtuellement (Me défendre? Sont catapultes impliqués? Je ne semblent jamais connaître la bonne terminologie…). J’ai eu des réunions sur Skype, même des entretiens pour des emplois sur Skype. J’avais la possibilité de défendre ma thèse via Skype, plutôt que de voler vers la France, mais toute la technologie dans le monde ne peut pas reproduire l’expérience d’être là, j’ai donc choisi de le faire la manière démodée. Eh bien, le vin virtuel et les sessions d’étude fromage juste n’auraient pas été la même!

Lire la suite

haut la main (ou la machine?)

J’ai échoué le premier examen de statistiques que j’ai jamais écrit. L'examen était à livre ouvert (Clairement, j'avais un mal fou...).

Il s’agit de la seule épreuve j'ai jamais échoué. J’ai n’eu aucune excuse qu'autre que j’ai cru fermement que le sujet a refusé d'entrer dans mon cerveau. (IL était têtu… Pas moi. Bien sûr, n’importe quel professeur qui se respecte n'accepterait jamais cet excuse, donc je ne le recommande pas.) En fin de compte, j’ai à peine passé le cours, mais je ne me souviens pas les détails exacts de comment je l’ai réussi comme j’ai enterré l’expérience vraiment profonde. Ou au moins j'ai pensé que j'ai fait. Ce programme, et surtout cette thèse, ont ramené beaucoup de mes appréhensions précédentes sur les statistiques.

Choses qui me tiennent éveillés la nuit: suis-je en train de voir effectivement tendances dans les données? Est l’ensemble de données aussi grand?

Lire la suite

vin ne sert de courir

…ou ce qu’ils disent. Bien qu’il ne se sent pas comme nous sommes remporter des courses comme nous attendre pour les raisins de mûrir. (Le boire, toutefois, est en bonne voie!)

La preuve que nous avons eu beaucoup de pluie cette année; ces données montrent la pluie cette année (en vert) par rapport à la moyenne quinquennale (en gris), ainsi que des gammes de température pour cette année (en jaune) et la moyenne des 5 années (en bleu).

Nous avons eu beaucoup de pluie durant l’été, presque deux fois plus que la moyenne des précipitations au cours d’avril à août. Les températures ont été proches, mais pas aussi chaud, et les jours plus frais ont été un peu plus fréquents que d’habitude ainsi. Heureusement pour nous, Septembre s’avère légèrement plus secs que d’habitude (eh bien, touchez du bois, le mois n’est pas finie!), et nous retenons notre souffle que le temps réussit à tenir bon pour que les raisins mûrissent bien sans maladie. Lire la suite