sous pression

En théorie, j’ai beaucoup de temps. Je travaille que 8 heures par jour (contrairement à mes précédents emplois, c’est un peu difficile d’apporter le boulot du vin chez moi). Cela devrait signifier que j’ai beaucoup de temps pour écrire ma thèse, profiter de mon été, se détendre. Alors bien sûr, rapidement, j’ai rejoint un chœur barbershop. Il s’agit d’un style de musique que je n’ai jamais chanté…n’est pas le style barbershop que pour hommes? (vous demandez) En fait, non – c’est un style d’une harmonisation a capella à quatre voix, qui peut être chanté par mâle, femmes ou groupes de mixtes.

Je pensais que c'était une chaîne alimentaire au début aussi, mais il s'avère qu'ils sont un groupe a capella.

Bien que depuis des ans je chante dans des chorales, ça c’est vraiment différent, et très stimulant. je chante la partie du baryton (bien qu’une octave plus haut que la voix de baryton masculin), et sa fonction est de compléter l'accord (le célèbre septième de Barbershop) que les trois autres voix – ténor, rôle principal et bass; indépendamment du fait par les mâles ou femelles – chantent.

Il n’y a aucun vibrato. Cet élément sera difficile à éliminer après des années de formation classique, qui je recommence à nouveau avec un grand maître à Niagara. Le vibrato arrive si naturellement, même mes reprises d’Iron Maiden il y a 5 ans l'ont présenté. (Nous étions probablement le seul groupe hommage à Maiden avec beaucoup de ça… Opéra Métal: Casque de Viking rencontre headbanging! …..Donc, un peu dangereux…peut-être des lunettes de protection serait également dans l’ordre.) Et il y a beaucoup plus de paillettes dans des performances barbershops que mon habitude – Bien que mon peu de temps à Niagara signifie que je suis moi-même probablement pas besparkle tout de suite.

Lire la suite