les maritimes, sont en train de changer’

L’histoire officielle, c’est que je m’attendais à la liste des ingrédients des plats de dîner avec accord mets et vins à Halifax pendant les période des fêtes; mais une raison un peu plus vrai est que j’ai apprécié mes temps improductives un peu trop. Entre le…. euhh. appelons-le "stable’ rythme de travail chez Unilever, et le rythme assez intense de ce que j’attends la vie de développement entrepreneurial vignoble pour ressembler aprés le Master, Je ne peux m’empêcher de profiter un peu paresseux en temps, alors que je peux. T'as bien compris, je me rattrapais sur le sommeil! (Un autre fait est que le message avec l'histoire d'accord mets et vins devenait trop long, donc je vais le metter dans son propre poste de blog, et aussi j'étais distrait faisant quelques jolis diagrammes et des graphiques pour l'audit, sur que je travaille. Tu sais comment ça se passe.) Lire la suite

on y va à l'ibérie

Non, Je TE blâme. (Zut…Il a un point.)

Il devait étre beaucoup d’optimisme fou pour moi d’espérer à finir un post de blog, chez d'un tout-petit pendant les vacances. J'avais la ferme intention (pendant les trois premiers jours ) d'écriver – j'étais même assis pour écrire, en profitant du changement de fuseau horaire et de décalage résultant dans mes propres rythmes circadiens et le fait que je me réveillais 2-3 heures avant tout le monde dans la maison. Pour s’apercevoir que dit bambin se réveillait AUSSI 2-3 heures avant tout le monde et au lieu d’écrire, je m'occupais à jouer versions berceuses de chansons rock (Il n’est jamais trop tôt pour commencer une éducation musicale), déchirer de diverses denrées alimentaires extraites en portions de taille petit-main, faire des grimaces au bambin mentionné , et l’essuyage de denrées alimentaires susmentionnés des surfaces diverses. (Ah, est-ce que les pages sont blanches encore?). Lire la suite